© 2016  Plateforme Wix.com

Centre de Formation enregistré sous n° 82 69 10624 69----   

Siret : 49968402500046        Centre Ressources Informatiques

A tout moment, vous pouvez vous désinscrire en envoyant un mail à : handicareussir@orange.fr

SPECIAL  CORONAVIRUS

 

EDITO : UNE NOUVELLE VIE A INVENTER

 

Brusquement, en ce début de printemps, nous voilà confinés !  Il a suffi qu’un virus dangereux se propage comme l’éclair et nous prive de notre liberté d’aller et de venir.

 

C’est alors que nous appelons la médecine à la rescousse  (après tout, bien d’autres épidémies dans le monde ont été vaincues !). Les laboratoires de recherche sont sommés d’inventer la parade très vite. Hélas ! le virus gagne en vitesse et nous réalisons notre fragilité dans cette drôle de « guerre » qui ne dit pas son nom. Fragilité face à une situation inédite qui nous déstabilise tous.

 

Nous sommes sur la défensive. Rapidement, en allant faire les courses, nous nous surprenons à regarder d’un air méfiant tel ou tel , soupçonné de porter le mal à cause de sa toux ! Nous guettons les dernières nouvelles sur les médias et les réseaux sociaux où les fake news vont bon train Il n’est pas imaginable que cela puisse durer plusieurs semaines. La psychose n’est pas loin ; les personnes fragiles paniquent…

 

Alors, nous nous tournons vers nos responsables politiques. Ne sont-ils pas là pour nous protéger ?

Nous nous acharnons à désigner les failles de leur action : les hôpitaux souffrent d’un manque de moyens, les masques sont introuvables, le premier tour des élections a développé les contaminations. etc…Il faut bien trouver des causes plausibles ! Or, les politiques se dérobent, en s’abritant derrière les avis d’un Comité Scientifique (une Science qui doute).

 

Et puis le temps passe…En deuxième semaine de confinement, au-delà de la résignation, nous réalisons un peu mieux qu’en sortant de notre confort habituel nous protégeons les autres. Ce paradoxe n’est pas facile à intégrer, tant le « chacun pour soi » est dominant dans notre société. Une autre vie sociale s’invente sous nos yeux. Nous redécouvrons les bienfaits des dialogues chaleureux au téléphone, loin des banalités habituelles. Nous prenons soin, dans notre messagerie, de trouver les mots justes et affectueux, et le « ça va ? » parle aussi de nous et de notre santé. Le smartphone se réinvente et n’est plus l’outil pour cacher notre solitude

 

Nous voyons des gestes de solidarité s’organiser, comme lorsque nos parents entraient en résistance pendant la dernière guerre. Nous prenons le temps de partager en famille des moments forts, alors que notre emploi du temps surchargé nous l’interdisait.

 

Il y a comme un air de printemps quand les fenêtres s’ouvrent pour les applaudissements du 20h , alors que les chaînes de télévision égrennent les chiffres du désastre. Il y a comme un air de printemps quand les bruits de la rue se font rares et que les oiseaux envahissent les toits. Il y a comme un air de printemps quand le soleil confine la pollution et que l’on respire sans masque…

 

Chronique à suivre...  

                                                                                  R. FOREST   Directeur

 

 

Cette période de confinement peut être l’occasion de connaître des ressources utiles , la plupart récentes, dont adultes et jeunes peuvent en tirer profit.

 

ETRE SOLIDAIRE       (pour tous)

 

#jeveuxaider :

https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/

           

S’inscrire pour 1 des 4 services

- Aide alimentaire et d’urgence

- Garde exceptionnelle d’enfants

- Lien avec les personnes fragiles et isolées

- Solidarité de proximité

Lien pour la Ville de Lyon

https://www.lyon.fr/actualite/solidarite/covid-19-et-si-sorganisait-ensemble

TRAVAILLER A DISTANCE : ZOOM 

 

Réunion de groupe :  (gratuit)

https://zoom.us/fr-fr/meetings.html

 

 

DECOUVRIR DES OUTILS NUMERIQUES ADAPTES

Lire /écrire/communiquer/s’organiser/mémoriser/manipuler

http://ressources-ecole-inclusive.org/outils-numeriques/

 

 

S’ORIENTER ET TRAVAILLER SUR LES METIERS

 

Accès gratuit exceptionnel à de nombreuses publications

https://lekiosqueenligne.onisep.fr/     

 

Ressources de la Région

http://www.orientation.auvergnerhonealpes.fr/     

 

Trouver un emploi , un stage

https://nostalentsnosemplois.auvergnerhonealpes.fr/     

 

CLEOR     Via-compétences  (Région)

https://www.cleor-auvergnerhonealpes.fr/        

 

Nombreuses vidéos sur les métiers

https://www.parcoursmetiers.tv/   

 

 

DECOUVRIR DES LIVRES AUDIO 

 

Il y en a pour tous les goûts !

https://www.audiocite.net/?

ou                                   

http://www.litteratureaudio.com/

ou encore

http://www.bibliboom.com/

 

 

CHERCHER DES RESSOURCES NOUVELLES  (Enseignants et parents)

Québec    

http://rire.ctreq.qc.ca/2019/12/10-ans-de-ressources-partagees/

 

 

S’INVITER A L’ORCHESTRE DE PARIS

 

http://www.orchestredeparis.com/figuresdenotes/index.php?page=home

 

 

(RE) LIRE LA FONTAINE :              

 

"Les animaux malades de la peste"    (VOIR CI-APRES)

 

 

En fin connaisseur de la société de son époque, La Fontaine écrit une fable, dont les similitudes

ne sont pas rares avec les évènements actuels . (Texte raccourci en italique, puis commentaires)

 

 

Un mal qui répand la terreur (…)  La Peste (puisqu’il faut l’appeler par son nom) faisait aux animaux la guerre. Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés.

 

La Peste était la pire des catastrophes depuis l’Antiquité: on plaçait les pestiférés en quarantaine où ils mouraient. La Peste et plus récemment d’autres pandémies (la grippe espagnole, par exemple) restent présents dans notre imaginaire collectif, mais nous les avons oubliés peu à peu grâce aux progrès de la médecine moderne, censée nous protéger. Par ailleurs, dans les temps anciens, on recherchait à tout prix un coupable, susceptible d’attirer le fléau, car il avait commis le péché et ce dernier devait être expié par tous.

 

Le Lion tint conseil, et dit : « Mes chers amis, je crois que le Ciel a permis pour nos péchés cette infortune. Que le plus coupable de nous se sacrifie aux traits du céleste courroux peut-être il obtiendra la guérison commune. »

 

Le lion préside le tribunal, afin de trouver le coupable et obtenir ainsi la fin du fléau. De nos jours, aux jugements spontanés de l’opinion publique, la naissance du coronavirus a bien une origine :

la Chine, mais nos accords commerciaux nous interdisent une condamnation !

 

« Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons , j’ai dévoré force moutons .Que m'avaient-ils fait ? Nulle offense ! Même il m'est arrivé quelquefois de manger…..Le Berger ! Je me dévouerai donc, s'il le faut ; mais je pense qu’il est bon que chacun s'accuse ainsi que moi »

 

Pour inciter à la dénonciation, le lion avoue ses crimes les plus noirs !

 

« Sire, dit le Renard, vous êtes trop bon Roi .Vos scrupules font voir trop de délicatesse ; Et bien, manger moutons, canaille, sotte espèce. Est-ce un péché ? Non non. Vous leur fîtes, Seigneur, en les croquant beaucoup d'honneur (…) »    Ainsi dit le Renard, et flatteurs d'applaudir.

 

En bons courtisans, les autres animaux tiendront un discours allant dans le même sens.

 

L'âne vint à son tour et dit : « J'ai souvenance qu'en un pré de moines passant, la faim, l'occasion, l'herbe tendre, et je pense quelque diable aussi me poussant, je tondis de ce pré la largeur de ma langue. je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net »….A ces mots on cria haro sur le baudet.

 

Enfin l’aveu du coupable et sa condamnation…

 

Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

 

La morale de La Fontaine : une critique réaliste de la justice à son époque. L’âne, dans sa naïveté,  est la victime toute désignée et sera condamné, mais il n’est en rien responsable du fléau fatal.

 

Une question se posera à la fin de l’épisode du coronavirus : qu’en sera-t-il des plus faibles, des plus fragiles de notre société ? Il serait scandaleux qu’ils soient les grands perdants…

 

 

 

Texte complet : https://www.bacdefrancais.net/les-animaux-malades-de-la-peste.php

 

Sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=6ePfUPLr6-w